Rendez-vous au 01.86.90.19.80

Facette dentaire: elle camoufle vos défauts dentaires

Vous souhaitez arranger votre sourire sans vous lancer dans un traitement d’orthodontie ? Optez pour les facettes dentaires ! Ces pellicules ultrafines, conçues en matériau composite ou céramique, sont posées sur la face visible des dents pour en cacher les défauts. Tâches, émail abîmé, colorations jaunâtres ou noirâtres, dents aux contours irréguliers… D’un coup de ciment dentaire, la pose d’une facette dentaire vient à bout de votre complexe en moins d’une heure.

 

Un pansement

La facette dentaire est une prothèse qui vise à (re)donner à la dent une apparence esthétique. Elle ne permet pas de traiter la cause du problème (écartement important entre deux dents, tâches ou colorations, etc), comme pourrait le faire un traitement d’orthodontie ou un blanchiment dentaire. A ce titre, elle n’est pas remboursée par la sécurité sociale, même si certaines mutuelles en remboursent une partie. La facette dentaire est collée sur la dent tel un pansement.

 

Combien coûte une facette dentaire ?

Le coût de la facette dentaire varie en fonction du matériau utilisé pour la fabriquer. Les facettes en matériaux composites sont moins chères que leurs homologues céramiques. Les premières coûteront au patient entre 150 et 350 euros, alors qu’il faudra débourser 500 à 1000 euros pièce pour les secondes.

 

De quelle manière est-elle posée ?

La facette dentaire est conçue sur-mesure par un prothésiste, sur la base de la prescription du dentiste et de l’empreinte dentaire du patient.

Avant de poser la facette, le chirurgien dentiste gratte l’émail de la dent pour faciliter l’adhérence du ciment dentaire. La dent concernée ne pourra donc plus être exposée et le retrait ultérieur de la facette nécessitera d’en poser une autre.

La pose d’une facette n’est pas invasive (contrairement à celle d’un implant dentaire ou d’un bridge), et elle est complètement indolore. Toutefois, elle est réalisée sous anesthésie locale. Le geste requiert en effet une précision chirurgicale, qu’il ne faudrait pas perturber par un mouvement soudain du patient.