Rendez-vous au 01.86.90.19.80

Malocclusion dentaire : et si vous en étiez victime ?

Peut-être souffrez-vous de malocclusion dentaire sans le savoir… Cette anomalie, qui se caractérise par de mauvaises relations fonctionnelles entre les dents, touche, en effet, 75 à 80% de la population, dans des proportions variables.

 

Malocclusion : comment se présente-t-elle ?

Vos dents ne sont pas complètement alignées ? Certaines se chevauchent ?

Anodines en apparence, ces petites imperfections sont parfois à l’origine de désagréments bien handicapants, comme une gêne à l’élocution, à la mastication, sans parler du préjudice esthétique.

Plus la malocclusion est développée, plus ces dysfonctionnements se font sentir. Heureusement, il est possible d’y remédier facilement, en ayant recours à l’orthodontie. Un traitement qu’il faudra entamer le plus tôt possible, si l’on souhaite éviter que les conséquences de la malocclusion ne prennent trop d’ampleur, et qu’elles ne nécessitent un traitement trop long.

 

Malocclusion : d’où vient-elle ?

Vous ne l’avez pas vue se développer ? Pas étonnant. La malocclusion dentaire est souvent présente dès la naissance (cause génétique), ou se met en place durant la petite enfance, à cause du pouce dans la bouche qui déplace la mâchoire et déforme la dentition.

Dans d’autres cas, la malocclusion survient à l’occasion d’un événement particulier : chute de dents, traumatisme dentaire…

L’obstruction chronique des voies respiratoires et le mauvais placement de la langue dans la bouche peuvent également être à l’origine de cette anomalie fonctionnelle.

 

Comment se déroule le traitement ?

Le traitement diffère, d’un cas à l’autre.

Si le patient présente un encombrement dentaire, il faudra parfois extraire une ou plusieurs dent(s) pour libérer de l’espace et faire en sorte que les dents ne se chevauchent plus.

Mais dans d’autres cas, il s’agira, au contraire, de réduire l’espacement entre les dents, en déplaçant la dentition à l’aide d’un appareil d’orthodontie.