Rendez-vous au 01.86.90.19.80

Récession gingivale: causes et symptômes

Avez-vous déjà entendu parler de la récession gingivale ? Ou peut-être en êtes-vous victime sans le savoir ? Il s’agit d’un phénomène progressif de rétractation de la gencive qui va parfois jusqu’à exposer la racine dentaire. Ce qui la provoque ? Une maladie parodontale, un traitement orthodontique, ou encore un brossage dentaire qui n’est pas effectué dans les règles.

 

Comment survient la récession gingivale ?

D’une manière ou d’une autre, les tissus gingivaux sont agressés. C’est le cas, par exemple, lorsque les bagues d’un appareil dentaire blessent continuellement la gencive. Ou lorsque celle-ci subit les pressions d’un brossage dentaire un peu trop vigoureux, ou effectué avec une brosse à dents à poils durs.

Peu à peu, les tissus de la gencive violentée se délitent, laissant apparaître une part croissante de la dent.

Un brossage trop rare ou effectué à la va-vite est également délétère, car il favorise la formation de plaque dentaire. Les bactéries présentes au niveau de la plaque dentaire peuvent alors être à l’origine d’une infection bactérienne (parodontite, gingivite…), susceptible d’entraîner une récession gingivale.

Lorsque la gencive se rétracte jusqu’à faire apparaître la racine dentaire, la dent, désormais mal ancrée, peut se mettre à bouger. La récession gingivale peut alors aboutir au déchaussement dentaire.

Une bonne hygiène bucco-dentaire permet de limiter le risque d’infection. Mais dans le cas où elle se présente, l’infection doit impérativement être identifiée et soignée.

La présence d’une inflammation, de douleurs ou de saignements doit vous alerter. Elle est peut-être liée à la présence d’une infection.

 

Récession gingivale : quels sont les symptômes ?

La récession gingivale agit sourdement, et ses symptômes sont plutôt courants. L’hypersensibilité dentaire en fait partie, du fait de l’exposition des tubuli dentinaires aux agressions extérieures, la gencive, absente, ne jouant plus son rôle protecteur.

Autre symptôme – assez tardif, pour celui-ci -, une démarcation sur la dent est parfois visible : elle marque une séparation entre la couronne et la partie de la dent habituellement recouverte par la gencive.